VOTE | 128 fans

Forum

Pour poster sur ce forum, veuillez vous identifier

Retour à la liste des sujets

Saison 3 [Diffusion en France]

307 : Classé secret défense

tibo18  (21.04.2013 à 17:03)

J'admire la façon dont "The Good Wife" traite la loi américaine, et surtout la façon dont elle met en lumière ses travers et ses paradoxes parfois grossiers. Cet épisode est là pour nous prouver que dans certains cas, tout est coincé à cause de textes qui se mélangent les pinceaux : un avocat doit respecter le secret professionnel, mais tout avouer s'il s'agit de terrorisme, mais a le droit de se faire représenter d'un avocat qui peut négocier... Bref, tout le scénario central est bâti sur ces divers éléments, et c'est extrêmement plaisant. La crédibilité est totale.

Alicia doit donc faire face à un dossier difficile, dans lequel elle se retrouve finalement elle-même interrogée et cliente d'une avocate disons particulière. Au delà de l'humour très présent avec cette guest, le fait de voir Alicia de ce côté de la barrière est inhabituel et du coup encore plus intéressant. Par ailleurs, les choses évoluent du côté de Will et Alicia, puisque Diane est la première à comprendre ce qu'il se passe entre ses deux collègues. On sent la tension qui pourrait régner à cause de tout cela par la suite, ce qui m'enchante d'avance. La scène de fin avec le clip sur le harcèlement sexuel m'a elle fait hurler de rire.

Will est enfin également sur le devant de la scène lorsque Peter se décide à le confronter directement à propos d'un vieux détournement d'argent. L'échange entre les deux ennemis est rythmé et tendu, exactement comme il se doit de l'être. L'implication directe de Cary est aussi un bon point, reste maintenant à voir le rôle qu'il va pouvoir tenir aux côtés de Peter par la suite. Le seul défaut, c'est peut-être l'absence d'émotions de part et d'autre des intrigues, l'épisode m'a laissé un peu sur ma fin à ce niveau là.

En bref : Les rivalités sont au centre d'un épisode où la tension coule à flots. Excellent.
Note : 8.5/10

308 : Pacte avec un tueur

tibo18  (21.04.2013 à 18:03)

C'est toujours intéressant de voir un épisode de série policière ou judiciaire s'articuler autour d'une course contre la montre alors qu'une condamnation à mort est sur le point d'être exécutée. Malheureusement, je crois que "The Good Wife" s'est un peu pris les pieds dans le tapis, d'abord parce que l'air de déjà vu est trop fort. Il n'y a pas grand chose à tirer du scénario, qui reste solide sur quelques aspects, mais trop monotone et attendu sur un certain nombre d'issues.

En revanche, le point positif de ce dossier, c'est le développement d'une partie dramatique particulièrement puissante. Je pense dans un premier temps aux doutes d'Alicia, qui se prononce en faveur de la condamnation à mort dans certains cas, faisant le parallèle entre la victime et Grace. Mais également au passage final lorsque le condamné fait vivre l'enfer lors de ses derniers instants avec ses proches, qui découvrent son vrai visage. Autant de moments intenses et efficaces.

Dans un tout autre registre, les petits jobs d'Eli reviennent nous divertir. Cette fois, il doit s'occuper d'un potentiel candidat aux sénatoriales dont quelques vieilles photos peu reluisantes le rattrape. Cela nous donne à nouveau des répliques de toute beauté ("Vous faisiez une fellation au Père Noël !"), mais aussi, lance une possible intrigue secondaire autour de Zack et Marissa qui pourrait s'avérer plutôt sympatique.

Enfin, Cary est également à l'honneur lorsqu'il constate un rapprochement assez surprenant entre Kalinda et Dana, deux filles qu'il a courtisé par le passé. Il est persuadé que Kalinda se sert de Dana pour l'atteindre (ce qui pourrait bien ne pas être tout à fait faux, le doute est permis...). Les sentiments de Cary, tout comme ceux de Kalinda, sont donc clairement développés ici, pour mon plus grand plaisir. L'instant final est jouissif et donne vraiment envie d'en voir davantage.

En bref : Un pan dramatique absolument parfait, légèrement terni par un dossier principal qui a ses défauts.
Note : 8/10

309 : Whiskey Tango Foxtrot

tibo18  (21.04.2013 à 23:28)

Si je ne devais retenir qu'une seule scène de "Whiskey Tango Foxtrot", ce serait incontestablement l'affrontement haletant entre Alicia et Jackie. J'ai tellement pris mon pied devant cette scène, mêlant avec une réussite absolument folle le caractère puissant d'Alicia et le jeu sans aucun faux pas de Julianna Margulies. Alicia a donc compris que Jackie faisait tout pour lui enlever les enfants, et évidemment, elle a décidé de réagir en flanquant Jackie à la porte de chez elle. Ce passage est brillant, tout simplement.

Toujours sur le plan personnel, Alicia est indirectement impliquée dans une affaire touchant Will. La relation entre les deux collègues met des batons dans les roues du cabinet, ce qui déplaît très fortement à Diane, qui décide d'aller jusqu'à confronter Will sur cette liaison. Je ne m'y attendais pas si tôt dans la saison, mais là encore, la série s'en sort à merveille, d'autant que d'autres portes sont ouvertes en parallèle, avec le grand retour d'un personnage que je n'attendais plus du tout : Wendy Scott Carr ! Voilà qui m'intéresse énormément, et qui pourrait donner à la suite de l'enquête sur Will un retournement de situation palpitant.

De leur côté, Will et Alicia sont au tribunal militaire pour la deuxième fois dans "The Good Wife", afin de défendre une utilisatrice de drônes accusée de 12 meurtres. Rien que ça. L'originalité est au rendez-vous car la redite avec la première plongée dans ce milieu n'est pas flagrante, mais surtout, le dénouement de l'affaire est surprenant : l'accusée est finalement reconnue coupable de tous les meurtres, et la juge vient ensuite se justifier auprès d'Alicia. Un final totalement inédit et plutôt plaisant.

Enfin, Eli est sur la scellette lorsqu'il pédale dans la semoule en défendant ses fameux "fromages" (cette appellation ne cessera jamais de me faire marrer, autant le dire). Je trouve cette affaire extrêmement bien traitée, car le style est totalement divergent de l'habitude, et apporte une légèreté qui fait toute la force de cette série à connotation dramatique. Car oui, voir Eli et Diane agiter des pancartes de corps humain avec du maïs et du fromage, ça me fait bien rire !

En bref : Retour inattendu, confrontation explosive, affaire originale... Un excellent épisode mené de main de maître par Julianna Margulies.
Note : 9/10

310 : Heures d'angoisse

tibo18  (21.04.2013 à 23:46)

"The Good Wife" est toujours aussi impressionnante. Après une saison 2 absolument divine, je ne pensais pas que la troisième salve d'épisodes serait aussi bonne, et finalement, la série n'a rien perdu de sa superbe. "Heures d'angoisse" est là pour le prouver, avec une construction très particulière en deux parties bien distinctes. Là est l'originalité du moment, et c'est assez osé. Tout d'abord, une affaire traditionnelle débute : un professeur d'université se plaint d'avoir été renvoyé illégalement. L'idée d'orchestrer une médiation change des procès classiques, ce qui donne un intérêt supplémentaire à l'affaire.

Par ailleurs, cette intrigue est l'occasion de voir les grands débuts de la récente recrue quelque peu forcée d'Alicia, qui se débrouille comme une chef, mais aussi le retour de Canning, toujours aussi bien interprété par Michael J. Fox, qui nous fera prochainement le plaisir d'être le héros d'une sitcom de NBC. Après Wendy dans l'épisode précédent, la série poursuit donc son recyclage parfaitement réussi de ses héros secondaires. Il faut aussi noter que "The Good Wife" traite de l'actualité avec toujours autant de tact, cette fois en confrontant homosexualité et religion, et en posant les questions politiquement incorrectes.

La deuxième partie est encore plus passionnante, puisqu'Alicia est confrontée à une crise familiale de grande ampleur : Grace disparaît. Les émotions dégagées par Julianna Margulies sont très justes et très communicatives, et l'ensemble de cette phase de l'épisode est géré à la perfection, aussi bien dans les grandes lignes (tout le monde ou presque est sur le pied de guerre, d'Alicia à Canning en passant par Kalinda) que dans les détails (et notamment la petite scène à l'appartement avec Peter).

Enfin, Will prend une place non négligeable dans cet épisode, tout d'abord parce qu'il va passer une sorte de marché avec Eli : celui-ci doit convaincre Peter de stopper Wendy Scott Carr dans son enquête, et en échange, il lui fait partager sa liste de clients alors qu'il a perdu les fromages. Un petit rappel que le monde politico-judiciaire est loin d'être tout blanc, et que tout peut être manipulé. Encore une fois, j'adore ces messages disséminés très finement mais sûrement dans la série. Puis, Will et Alicia mettent un terme à leur histoire. Cela devait arriver, mais personnellement, c'est surtout la suite qui m'interpelle.

En bref : Comment peut-on passer à côté de "The Good Wife" ? Cet épisode fait partie de ceux qui nous prouvent que c'est impossible. Sensationnel.
Note : 10/10

311 : Un jury sous influence

tibo18  (05.05.2013 à 12:35)

L'épisode précédent était tellement exceptionnel que je m'attendais à une légère retombée pour celui-ci, et finalement, il n'en est rien ou presque. "The Good Wife" conserve encore et toujours cette qualité bluffante de surprendre et de réussir tout ce qu'elle entreprend. L'une des choses qui m'a marqué dans "Un jury sous influence", c'est la capacité de la série à faire rire aux éclats : que ce soit le documentaire que regarde Alicia sur la vie sexuelle de Jeanne d'Arc, la fouille des poubelles au beau milieu du cabinet ou encore la greffière qui répète les derniers mots de Dunaway, voilà autant de moments absolument succulents et tellement drôles !

Mais au-delà de ça, l'affaire de la semaine prend aussi une dimension originale et très intéressante : Lockhart & Gardner doit cette fois tout faire pour annuler une accusation des jurés, en enquêtant sur leur vie et leur possible influence. La tension est très forte du début à la fin, avec un suspense total sur l'issue du verdict (j'ai plusieurs fois cru que l'accusée serait finalement reocnnue coupable), et l'ensemble donne lieu à des confrontations de haut vol, notamment entre Cary et Kalinda, ou encore entre cette dernière et Alicia.

Car la scène dans la voiture est magistrale, émeut, avec un jeu des deux actrices extrêmement maîtrisé et juste. On sent que les deux femmes sont à la fois toujours en froid et en passe de se rapprocher à nouveau, et cette hésitation est plaisante. Du côté d'Alicia, il se passe également des choses au niveau de sa vie personnelle : d'une part, elle tente avec Peter de faire rentrer ses enfants dans une école en cours d'année (ce qui donne lieu à une magnifique démonstration du pouvoir de Peter auprès de la directrice), et d'autre part, elle se rapproche de Diane, dont l'objectif apparaît comme flou pour l'instant.

Enfin, "The Good Wife" poursuit également son arc autour de Will. Cette fois, Wendy Scott-Carr est l'héroïne du cliffhanger : elle avoue à Will qu'au-delà de sa simple enquête contre lui, elle a surtout pour but de se retourner contre Peter Florrick et de mettre en lumière ses bavures passées. Qu'il s'agisse de la détermination de Wendy ou du comportement de Will, tout offre une dynamique haletante pour la suite. Par ailleurs, le fait que Will soit malgré tout sous la menace d'une convocation au tribunal me rend curieux sur l'avenir réservé au personnage. D'autant que la série a toujours plus d'un coup d'avance.

En bref : L'excellence est une nouvelle fois le maître mot de "The Good Wife".
Note : 9.5/10

312 : Assignés levez-vous !

tibo18  (05.05.2013 à 18:11)

L'originalité a toujours été le fort de "The Good Wife", et il semble que ça ne soit pas prêt de s'arrêter. Alors que toutes les situations paraissaient traitées, voilà que la série nous plonge dans une intrigue encore inédite : d'anciens clients d'un divorce géré par David Lee assigne le cabinet, les accusant de les avoir fait rompre pour gagner de l'argent. La gestion de crise chez Lockhart & Gardner est quelque chose que j'aime beaucoup, car sous tous les aspects, elle livre constamment des choses intéressantes.

Cette fois, l'épisode joue à fond la carte de l'humour. Entre Lee qui débarque costumé son assignation à la main, lui et Julius qui s'écharpent à longueur de temps avec des répliques parfois croustillantes ("Je vous emmerde, Julius"), ou encore Diane qui fait la maîtresse d'école avec Lee et Eli Gold en fin d'épisode, autant de passages complètement décalés qui donnent une vraie bouffée d'air frais à la série. Au fond, le vrai défaut de "Assignés levez-vous !", c'est le fait que la partie dramatique est trop insuffisante et rapidement expédiée.

Car il y avait pourtant matière à construire quelque chose de puissant de ce côté là. L'intrigue révèle en effet que les premiers mois d'Alicia au sein du cabinet auraient pu être le théâtre d'une terrible erreur de sa part. La détresse d'Alicia lorsqu'elle parle à Kalinda est prenante, mais trop vite poussée dehors. J'ai en revanche beaucoup apprécié l'échange avec Cary, assez inattendu. Enfin, l'épisode se conclut avec l'assignation de Will. La manoeuvre de son avocate pour déborder Wendy Scott-Carr est plutôt prometteuse et devrait nous offrir des confrontations de toute beauté.

En bref : Changement radical de style pour la série, qui propose un épisode bien plus léger et malgré tout très rythmé.
Note : 8/10

313 : Le mystérieux Monsieur Bitcoin

tibo18  (21.05.2013 à 19:07)

"The Good Wife" est une série qui me surprendra toujours dans sa facilité à s'adapter à la modernité des affaires judiciaires. Cette fois, la série s'attaque à un procès qui peut paraître farfelu, mais qui en réalité, n'est pas si incensé que ça au XXIème siècle : un homme est accusé d'avoir créé une fausse monnaie sur internet, et s'attire donc les foudres du gouvernement américain. L'histoire est passionnante et se prête véritablement à ce qui pourrait être un fait d'actualité, un point extrêmement positif.

La force de "Le mystérieux Monsieur Bitcoin", c'est surtout la légèreté déconcertante avec laquelle le sujet est traité. Les runnings gags sont nombreux et d'une efficacité redoutable, comme l'arrivée des 2 agents fédéraux en début d'épisode ou encore les affrontements avec le juge dans le tribunal. Malheureusement, contrairement à d'habitude où la série parvient à multiplier les genres, la passion et le drame sont complètement oubliés, c'est un peu dommage...

L'autre information importante, c'est l'évolution de l'intrigue autour de Will et de son assignation. Là aussi, "The Good Wife" déploie la carte de l'humour grâce à son avocate toujours aussi barrée qui veut boire des milkshakes et reçoit Cary et Wendy Scott-Carr sur des tabourets. L'échange entre les 5 protagonistes est tout simplement excellent. Par ailleurs, le cliffhanger dans lequel Kalinda choisit de sauver Alicia au détriment de Will est très intéressant et me donne très envie de voir la suite.

En bref : Peu d'émotions dans cet épisode, mais un ton humoristique absolument parfait.
Note : 7.5/10

314 : Dans la ligne de mire

tibo18  (22.05.2013 à 00:18)

Je me demande si je ne viens pas de voir le meilleur épisode que "The Good Wife" ait produit pour l'instant. Le grand moment qui nous tient en haleine depuis un bout de temps maintenant est enfin arrivé : Will Gardner est présenté au grand jury, sous l'impulsion de Wendy Scott-Carr. L'occasion d'organiser un nombre incalculable d'échanges piquants, de confrontations cinglantes et de duos improbables. Vraiment, l'intrigue est haletante sans aucun temps mort, et joue sur tous les tableaux, c'est juste exceptionnel.

Tous les interrogatoires menés par Wendy sont notamment un bonheur extraordinaire, tous dans leur style bien particulier. Je pense à Diane, qui reste droite dans ses bottes mais est bien déstabilisée par une question sur un dossier qu'elle n'attendait pas (et d'ailleurs, quelle interprétation de Christine Baranski encore une fois...), à David Lee, qui nous fait un show bien à lui, ou encore évidemment à Alicia et Will, qui ne se démontent pas et pourrissent l'accusation de Wendy.

La vraie information, c'est donc que Will sort blanchi par le grand jury grâce à une manipulation orchestrée par Kalinda auprès de Dana. L'issue était prévisible mais les moyens pour y arriver sont tellement stupéfiants que c'en est très original. Désormais, Wendy est déterminée à poursuivre malgré le non-soutien de Peter, et j'avoue que j'ai hâte d'en voir plus. De son côté, Kalinda s'attire les foudres de Dana (la scène de la gifle est magistrale), mais se rapproche une nouvelle un peu plus d'Alicia. Le petit échange téléphonique entre les deux femmes est très plaisant et touchant.

Enfin, Eli se démarque de toute cette affaire en affrontant à nouveau une vieille connaissance, Stacie. Les deux gestionnaires de crise et de campagnes sont toujours les meilleurs ennemis du monde, ce qui ne manque pas de donner beaucoup de sel à l'épisode grâce à des passages hilarants et d'une subtilité déconcertante. Qu'il s'agisse des sous-entendus sexuels, des scènes plus explicites (cf la crème fouettée par exemple) ou des pures confrontations professionnelles, tout est passionnant et traité avec beaucoup de légèreté.

En bref : Exceptionnel.
Note : 10/10

315 : Le dernier combat

tibo18  (06.06.2013 à 22:41)

Après l’épisode épique où Will était blanchi par le grand jury, suite à l’échec cinglant de Wendy Scott-Carr, « The Good Wife » reprend exactement là où elle nous avait laissé, lors de la petite fête au cabinet Lockhart & Gardner. Un procédé très intéressant, même si celle-ci tourne vite très court, car Wendy a voulu se venger et a donc dénoncé un vieux détournement d’argent de Will, ce qui met une nouvelle fois ce dernier sous les feux des projecteurs.

Et évidemment, la série ne pouvait pas laisser Will s’en sortir les mains propres une seconde fois. Du coup, le personnage est confronté à un dilemme, et prend la décision d’accepter une mise à pied et une interdiction d’exercer le droit durant 6 mois. Un rebondissement de grande ampleur qui pourrait bien grandir les épisodes suivants, entre le cabinet renommé, l’avenir de Will ou encore la nouvelle place que va pouvoir occuper Alicia dans l’organisation des associés.

Pendant ce temps, le cabinet s’occupe d’une affaire diplomatique impliquant des syriens. Le scénario est globalement captivant, malgré de légères faiblesses, mais c’est principalement les échanges entre Kalinda et son informateur qui sont passionnants à suivre, avec beaucoup d’émotion, notamment la dernière lorsque Kalinda, derrière son écran, a les larmes aux yeux.

Enfin, pour avoir le sourire, il faut se tourner vers Eli, qui nous offre à nouveau des moments hilarants. Après avoir mené Peter à la victoire au poste de procureur, Eli se relance maintenant dans une nouvelle campagne politique : celle de son ex-femme ! Voilà qui promet beaucoup, d’autant qu’Eli va devoir également travailler avec Stacie Hall. Tout cela m’intéresse énormément, et j’ai hâte de voir comment le trio va évoluer.

En bref : Will quitte le cabinet Lockhart & Gardner, et même si ce n'est que provisoire, c'est un changement de cap qui s'annonce passionnant. Très bon épisode.
Note : 9/10

316 : Le pont des supplices

tibo18  (08.06.2013 à 17:58)

Ecarter Will de Lockhart & Gardner semblait être une idée très judicieuse, et cet épisode confirme ces premières impressions. Globalement, j'ai trouvé le retrait de Will très bien orchestré, puisque l'on suit vraiment le personnage dans sa vie privée, notamment avec le débarquement de ses 2 soeurs, qui apportent beaucoup de fraîcheur à l'ensemble. Le petit running gag avec la conquête de Will, que ses soeurs pensent être Kalinda, est très fun.

Mais la bonne nouvelle, c'est que Will ne disparaît pas non plus complètement du cabinet car comme on pouvait s'y attendre, chacun va vouloir prendre sa place comme associé : Julius, David... et Eli ! L'intérêt de ce dernier pour Lockhart & Gardner est totalement inattendu mais en même temps logique, tant Eli est un homme ambitieux, dans le bon sens du terme. Maintenant, la guerre froide semble déclarée, et la suite s'annonce réjouissante.

D'ailleurs, sur un autre plan, après avoir finalement accepté de mener la campagne de son ex dans l'épisode précédent, Eli reprend maintenant du service avec Peter afin que celui-ci puisse être porte-parole. L'occasion de revenir sur les dessous de la vie politique, qui avaient beaucoup occupé la première saison de la série, un point positif. Ce qui m'intéresse le plus dans cette intrigue, c'est la place que va pouvoir prendre Cary, qui commence à comprendre que Peter est prêt à repartir dans ses magouilles.

Enfin, Alicia et Kaitlin travaillent contrent une vieille ennemie, et ce qu'il faut principalement en retenir, c'est l'évolution certaine de Kaitlin : la jeune avocate prend son envol et fait ses preuves, si bien que Diane décide de lui accorder un poste à un grade similaire à celui d'Alicia. La dernière image, qui insiste sur la jalousie d'Alicia (et son inquiétude qu'elle la surpasse ?), est très forte. C'est là le seul gros moment émotif de l'épisode (car malheureusement, c'est un peu le gros défaut du "Pont des supplices"), mais il est réussi brillamment.

En bref : Beaucoup de bons moments dans cet épisode, un peu dépourvu de la dose dramatique habituelle mais qui appuie ses intrigues sur ses différents héros.
Note : 8/10

Ajouter un message sur la dernière page

Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Calendrier / photo du mois

Calendrier / photo du mois
Le nouveau calendrier d'Octobre est arrivé !  Cush Jumbo (Lucca dans The Good Fight) est à...

Christine Baranski dans la série The Gilded Age

Christine Baranski dans la série The Gilded Age
Christine Baranski serait interessée par une nouvelle série de Julian Fellowes, créateur de Dowton...

Rose Leslie arrête The Good Fight

Rose Leslie arrête The Good Fight
Rose Leslie ne reviendra pas dans la saison 4 de The Good Fight. Cette semaine au Comic-Con de San...

Recrutement

Recrutement
Depuis 4 ans en tant qu'AP du quartier, j'ai décidé de quitter mon poste pour vaguer vers d'autres...

Nouveau design

Nouveau design
Il était temps, voici un nouveau design pour le quartier qui met en avant les deux séries du...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoRooms

Locksley, Hier à 13:27

Qui sont-ils ? Réponse sur la page du jeu et dans la news de l'Accueil ! Bonne journée à tous !

Flora12, Hier à 15:24

Nouveau sondage sur le quartier Sanctuary, venez nombreux !

cinto, Hier à 18:49

Un nouveau titre pour Ma sorcière bien aimée? N'hésites pas à voir le sondage , à voter et à commenter. Merci pour votre passage.

cinto, Hier à 18:51

Vous voulez poser une question à Henry? RDV au sondage chez The Tudors et Régalez-vous à commenter. Merci à tous.

CastleBeck, Hier à 22:21

Un nouveau concours d'écriture vous attend sur le quartier Castle. Merci

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site