VOTE | 128 fans

The Good Wife
#101 : Une femme dans la tourmente

A la suite d'un scandale sexuel, qui a détronné et mis en prison son mari, Alicia Florrick, tente de reconstruire sa vie, avec ses enfants... Elle entame son premier jour dans un cabinet d'avocat prestigieux et se voit confier sa première affaire : une affaire de meutre...

 ¤ Captures ¤

Popularité


4 - 6 votes

Titre VO
Pilot

Titre VF
Une femme dans la tourmente

Première diffusion
22.09.2009

Première diffusion en France
03.02.2011

Vidéos

Alicia et Peter affrontent les journalistes

Alicia et Peter affrontent les journalistes

  

Photos promo

Alicia Florrick (Julianna Margulies) auprès de son mari Peter Florrick (Chris Noth) lors de la conférence de presse

Alicia Florrick (Julianna Margulies) auprès de son mari Peter Florrick (Chris Noth) lors de la conférence de presse

Plus de détails

Scénario ... Robert King, Michelle King

Réalisation ... Charles MacDougall    

Avec
 
Gillian Jacobs     Sonia
Katie Walder     Jennifer Lewis
Katharine Isabelle     Cindy Lewis
Fulvio Cecere     Detective Briggs
Luisa d’Oliveira     Sandra Pai
Christine Willes     Lanie
Karin Konoval     Mrs Duretsky
Simon Longmore     Mr North

Un couple se tient la main et avance dans un couloir. Une porte s’ouvre sur des journalistes et photographes, il s’agit d’une conférence de presse. Peter Florrick, annonce sa démission du poste de procureur du Cook County suite à des accusations portant sur des rapports qu’il aurait eu avec des prostituées. Sa femme Alicia se tient à ses côtés mais affiche un air absent. Alors qu’ils quittent la conférence de presse, Alicia s’arrête, Peter la rejoint. Alicia le gifle et s’en va, le laissant seul au milieu du couloir vide.

Six mois plus tard

Alicia attend dans une salle de réunion. Elle regarde l’heure. Une femme passe et Alicia lui demande si la réunion est bien à 9H30, elle apprend alors qu’elle s’est trompée d’étage et se précipite hors de la salle. Elle arrive dans une salle pleine à craquer alors que la réunion touche à sa fin. Alicia se voit confier l’assistance juridique.

Alicia rejoint l’homme qui dirigeait la réunion, Will Gardner. C’est lui qui a offert un travail à Alicia dans le cabinet. Will demande à Diane (son associée) de mettre Alicia au courant de l’affaire.

Diane résume le parcours d’Alicia (ses études, son début de carrière et pourquoi elle a arrêté) et lui dit qu’elle souhaite être comme son mentor. En montrant une photo d’elle avec Hillary Clinton, Diane dit à Alicia que si Hillary a su faire face au scandale, elle le pourra aussi.

Diane présente l’affaire dont Alicia devra s’occuper (Affaire Jennifer Lewis) et lui demande de suivre la même stratégie que lors du premier procès car il s’agit d’une réouverture de dossier. L’audience aura lieu dans la journée ce qui prend Alicia un peu au dépourvu. En sortant du bureau de Diane, Alicia voit qu’un des employés du cabinet est en train de visionner la vidéo de la conférence de presse de Peter, il s'en excuse.

Cary, l’autre nouveau collaborateur du cabinet vient se présenter à Alicia. Il lui dit que même s’ils vont devoir s’affronter, il a du respect pour elle. C’est alors que débarque Sonia, l’assistante de Cary et d’Alicia, qui semble déjà très occupée avec Cary…

Alicia entre dans son bureau et y trouve une jeune femme qui se présente comme étant Kalinda Sharma, la détective du cabinet. Kalinda lui explique les grandes lignes du dossier Lewis en allant au tribunal. Alicia s’arrête devant la porte de la salle d’audience et explique à Kalinda que ça fait 13 ans qu’elle n’y a pas mis les pieds, ce à quoi Kalinda répond qu’elle n’avait alors que 12 ans.

Alicia s’installe, l’avocat de la partie adverse, Matan Brody informe son assistante qu’il s’agit de la femme de Peter Florrick. Matan se présente à Alicia. Il lui présente Sandra Pai, sa collègue, en précisant bien qu’elle est « une nouvelle recrue du bureau du procureur de l’ère post-Peter ». Il demande à Alicia de saluer Peter, avant d’ajouter qu’à la place d’Alicia il serait allé se terrer au fond d’un trou.  Le ton est donné… L’accusée, Jennifer Lewis, entre dans la salle suivi du Juge Richard Cuesta. Alicia prend la parole mais Matan la lui coupe à plusieurs reprises. Il prend bien le soin d’indiquer le nom d’Alicia ce qui pousse le Juge à demander si elle bien l’épouse de Peter. Mais, contre toute attente, le Juge Cuesta précise que si l’accusation pensait désavantager l’accusée en précisant ce fait, il n’en sera rien. Sans qu’Alicia n’ai prononcé la moindre phrase, la liberté surveillée de Jennifer Lewis est accordée.

 

Générique

 

Jennifer raconte le meurtre de son ex-mari à Alicia et Kalinda. Ils venaient de passer un moment ensemble et un pneu de la voiture a crevé. Michael son ex, est descendu pour changer la roue quand un pick-up rouge est arrivé. Le conducteur est descendu et a tué Michael. Alicia propose à Jennifer de faire une pause, Alicia demande à son assistante d’apporter un verre d’eau mais cette dernière semble encore une fois très occupée (avec Cary ?...). Kalinda en profite pour expliquer à Jennifer que la vidéo de surveillance du parking où a eu lieu le meurtre ne montre pas de pick-up rouge. Jennifer se serait-elle trompée ou bien ment-elle ? Jennifer, perdue dans ses pensées, finit par dire que sa fille lui manque, les parents de Michael ne voulant pas la laisser la voir. Alicia lui donne donc des conseils pour être plus forte. On sent qu’Alicia parle de son expérience personnelle. Une fois Jennifer partie, Kalinda dit à Alicia qu’elle ne tiendra pas si elle s’identifie comme cela aux clients.

Alicia part voir les membres du jury. Elle découvre ainsi qu'une seule personne, Mme Duretsky, avait voté non coupable et que face à sa détermination les autres jurés avaient fini par voter moitié non coupable, moitié coupable car ils n’auraient jamais pu en finir autrement. Alicia va donc voir Mme Duretsky et s’aperçoit alors que si Jennifer n’a pas été condamnée au premier procès c’est plus par chance qu’autre chose, cette dame ayant juste aimé la personnalité de Diane.

On retrouve Alicia dans sa voiture, feuilletant le dossier Lewis. Jackie, sa belle-mère, l’appelle et commence à insinuer que Grace a pris du poids, ce qui ne plaît guère à Alicia. Will frappe sur le capos de la voiture et Alicia raccroche et sort discuter avec Will. Alicia, ne comprenant pas pourquoi Cary lui a parlé de compétition entre eux, demande une explication. Will lui annonce qu’un seul poste est disponible dans le cabinet et qu’au bout de 6 mois ils garderont soit Cary, soit Alicia mais pas les deux.

 

Peter reçoit la visite d’Alicia en prison. Il doit signer des papiers dont un pour la vente de leur maison. Cette vente couvre seulement les frais de justice de Peter, le salaire d’Alicia paiera le loyer de leur nouvel appartement et Grace et Zach iront désormais dans le public. Toute cette affaire a donc des répercussions sur la vie de tous les membres de la famille. Peter demande des nouvelles de ses enfants et apprend que son fils utilise cette nouvelle « notoriété » de son  père afin de se faire des amis. Ils en viennent à parler de l’affaire sur laquelle Alicia travaille et Peter l’informe que des rumeurs ont circulées sur des preuves qui auraient été dissimulées.

Alicia et Kalinda sont toujours à la recherche de preuves et Alicia fait remarqué un détail intriguant à Kalinda : une photocopie de rapport de labo montre qu’il y avait une agrafe, cependant il n’y a pas de deuxième page… Alicia pense donc à changer l’orientation de sa défense. L’élément qui reste toujours sans réponse est le fait que le pick-up n’apparaisse pas sur la caméra de surveillance. Alicia et Kalinda vont donc interroger le vigile. Demandant des copies le vigile demande à une certaine Lanie de lui apporter des CD. Alicia en profite pour aller parler avec Lanie et apprend que le vigile fait rarement des rondes et s’endort même la nuit devant ses écrans de contrôle.

Alicia est chez elle avec sa belle-mère Jackie. Jackie lui demande de pardonner Peter. Alicia, énervée lui dit que ce qui l’intéresse désormais ce sont exclusivement ses enfants. Alicia rejoint Grace dans sa chambre. Grace veut « tuer » sa grand-mère, Alicia lui répond qu’elle l’aidera mais ça sera pour une autre fois.

Cindy Lewis, la femme de Michael Lewis, témoigne. Selon elle les relations entre Michael et son ex-femme étaient cordiales jusqu’à l’audience pour la garde de leur fille. Michael craignait que Jennifer demande la garde exclusive. Matan Brody n’arrête pas de faire objection à chaque phrase prononcée par Alicia et le Juge Cuesta les retient toutes, ce qui désarçonne Alicia. Kalinda lui fait donc glisser un mot : « du calme ». C’est au tout du Détective Briggs de témoigner. Alicia lui demande ce que sont « les oubliettes ».  Pour une fois l’objection de Brody est rejetée et le Détective Briggs explique que ce sont les indices exclus des rapports car non pertinents. Il y en a dans l'affaire Lewis.

Dans le bureau du Juge, celui-ci demande à Alicia si celle-ci souhaite changer leur défense, et c’est le cas. Brody et Pai paraissent outrés de voir qu’elle veut faire passer la police pour des corrompus. Mais le Juge réfute qu’il manque bien des pages au dossier. Les pièces manquantes doivent donc être fournies. Il prévient cependant Alicia que ce qu’elle fait est très limite d’un point de vue déontologique, surtout si c’est Peter qui est derrière tout ça.

Retour au cabinet Stern, Lockhart & Gardner. Diane est mécontente du fait qu’Alicia n’ait pas suivi la stratégie de Diane. Un efois Alicia partie, Will la défend car elle a su trouvé de nouveaux éléments. Diane n’en démord pas et souhaite que Cary reprenne l’affaire avec Alicia comme assistante.

Jennifer est dans le bureau d’Alicia. Le téléphone sonne mais une fois de plus Sonia n’est pas là, Alicia se charge de prendre l’appel : c’est la fille de Jennifer. Kalinda vient informer Alicia que les preuves manquantes sont des poils de lévrier retrouvés sur la victime, or Micheal n’a jamais eu de lévrier. De plus une huile pour les muscles et articulations était présentes sur les poils. Alicia doit cependant faire vite car elle apprend que le lendemain l’affaire sera remise à Cary.

Chez Alicia, la télévision est allumée, les informations parlent d’Amber Madison par qui le « scandale Peter Florrick » a éclaté, elle souhaite en effet écrire un livre à ce sujet. Alicia éteint la télé et se replonge dans le visionnage des vidéos de surveillance du parking, elle remarque alors quelque chose.

Au tribunal, Maître Brody visionne la vidéo de surveillance avec Mr North, le vigile. Ce dernier affirme toujours ne pas avoir vu de pick-up rouge. C’est au tour d’Alicia d’interroger le témoin, Glenn Childs le nouveau procureur entre dans la salle, Will et Kalinda sont aussi présents.  Alicia montre les vidéos de la veille, du jour et du lendemain du meurtre. On remarque alors qu’un sac plastique apparaît toujours à la même heure, révélant ainsi que l’enregistrement de la nuit du meurtre n’est en fait qu’une copie d’un enregistrement d’une nuit précédente. En se retournant pour aller s’assoir Alicia croise les regards approbateurs de Kalinda et de Will.

 

Le cabinet est presque vide. Will félicite Alicia pour son travail et se demande si cela va servir pour gagner le procès. Car même si cela ressemble à un meurtre déguisé en car-jacking, le jury aura besoin d’un suspect. Sonia vient leur dire au revoir et félicite Alicia. Mais quand Cary passe derrière Sonia, il l’appelle et elle le suit. Alors que Will s’apprête lui aussi a partir, Alicia se demande ce que pouvait bien penser Cindy la nouvelle femme de Michael, de l'amitié entre lui et son ex-femme. Le problème est que le jury aime bien Cindy, Will conseille donc à Alicia de « manipuler » le jury.

Au tribunal, Kalinda et Alicia discutent quand Alicia se fait interpelée par le nouveau procureur Glenn Childs. Childs dit à Alicia que Peter la manipule afin de le toucher. Alicia lui dit qu'il devrait plutôt s’inquiéter d’une femme en colère, elle lui reproche en effet la parution des vidéos de son mari dans les médias et du coup d’avoir fait d’elle et de ses enfants des « dommages collatéraux ».

Dans la salle d’audience Alicia interroge Cindy Lewis. Alicia révèle alors qu’au moment du meurtre, le frère de Cindy travaillait sur un champ de course de lévrier et que le produit retrouvé sur les poils de lévriers est le plus souvent utilisé dans le cadre de courses. Elle a ainsi réussit à mettre le doute sur la sincérité de Cindy.

En attendant le verdict, Alicia et Kalinda vont prendre un verre quand le téléphone d’Alicia sonne...

Dans son bureau, le Juge Cuesta annonce aux deux parties que le Détective Briggs a ré-ouvert l’enquête, que le frère de Cindy était en possession du pick-up rouge de son patron la semaine du meurtre et que les poils de lévriers sont présents sur son lieu de travail. Les charges contre Jennifer sont donc abandonnées et c’est maintenant le frère de Cindy qui est le principal suspect. Dans les couloirs du tribunal, Jennifer retrouve sa fille et remercie Alicia.

De retour au cabinet Alicia reçoit un appel de Jackie qui demande s’ils l’attendent pour dîner, ce qui fait rire Alicia car c’est la question qu’elle avait l’habitude de poser à Peter. En entrant dans son bureau Alicia apparaît souriante et satisfaite d’être là. Will arrive et lui offre une bouteille pour son excellent travail, il lui annonce aussi qu’elle le secondera pour les affaires civiles. Une fois Will parti, elle écoute son répondeur : c’est Peter, son affaire va être rejugée et ses avocats sont confiants, il lui dit qu’il l’aime. Alicia raccroche, on la voit seule dans le cabinet.

 

Fin de l’épisode.

[Press conference]

(Alicia and Peter are walking in a hall and they are going into the press room. There are a lot of journalists.)

Peter: Good morning. An hour ago, I resigned as State’s Attorney of Cook Country. I did this with a heavy heart and a deep commitment to fight these scurrilous charges. I wanna be clear. I’ve never abused my office. I’ve never traded lighter senses for financial or sexual favors. At the same time, I need to atone for my personal failings with my wife, Alicia, and our two children. The money used in these transactions was mine and mine alone. No public funds were ever utilized. But I do admit to the failure of judgment in my private dealings with these women. Alicia and I ask the press, please respect our privacy. Give us time to hear. With the love of God, and the forgiveness of my family, I know I can rebuild their trust. I wanna thank the people of Chicago; it has been an honor to serve you. And I pray that one day, I may serve you again. Thank you.

(Alicia and Peter leave)

Journalists: Sir! Are you still involved with prostitutes, sir? How many were there, sir? Will you ever try to hold public office again? Sir! Answer the question!

[In a hall]

Press agent: We have interviews set up with the Tribune and Channel Four.

Peter: absolutely not! I’m not doing any more interviews. I want you to cancel all of them. That’s it!

Press agent: I’ll tell Channel Two, we don’t have a comment at the present time but we emphatically question the authenticity of this thing.

(Press agents leave)

Peter: hey, you all right?

(Alicia slaps Peter and then, leaves)

Journalists: Mrs.Florrick, how long have you know your husband was having an affair? How are you going to protect your children?

[6 months later; in an office]

(Alicia is waiting and a girl passes in the hall)

Alicia: oh excuse me, isn’t the staff meeting at 9.30?

The girl: you’re in the wrong conference room. It’s up one floor.

Alicia: oh, God!

(Alicia takes her stuff and runs to the other floor. She enters into a room)

A voice (Will’s voice): This is a major class action. A case that could propel us to the top rank of full service firms, and I don’t think I need to remind you what that will do to your year-end bonuses. Anyway, Sheffrin-Marks fired their last firm because they took their eyes off the ball. So, until further notice, your personal lives have been cancelled.

Another voice (Diane’s): So, we’ll need some of you to help with the lower profile client work to free up our top litigators.

Will: Ed, you take the witness prep on highway redistribution. Don, you take the Brighton criminal and Alicia will take the pro bono. Everyone else, your task is to show Sheffrin-Marks our ‘A’ game, ok? Let’s do this!

(End of the meeting- Alicia and Will are in the hall and they’re walking)

Alicia: Will.

Will: Alicia

Alicia: Hey

Will: I’m sorry I didn’t introduce you in there. Everything is moving real fast with this class action.

Alicia: Well, I just wanted to say thank you for the opportunity. It’s a real life saver.

Will: No, glad you could come aboard. Hope you’re all right with this pro bono. How’d it sound?

Alicia: interesting

Will: good. Don’t be nervous. You worried about the gunshot residue?

Alicia: no…oh, god! (phone rings)

Will: nice ring tone. Who gets that?

Alicia: oh, my mother-in-law. My daughter programmed it.

Will: what’s yours?

Alicia: I don’t wanna know! So, the gun residue.

Will: Diane, you’re briefing Alicia, right? Good. So you’re in good hands. So, let’s catch up, have dinner.

(Diane arrives, Will leaves – Diane and Alicia walk in the halls)

Diane: So, Will speaks highly of you. He says you graduated top of your class at Georgetown. When was this?

Alicia: 15 years ago.

Diane: hum, hum…and you spent 2 years at?

Alicia: Crozier, Abrams & Abbott

Diane: Good firm. Will says you clocked the highest billable hours there. Why did you leave?

Alicia: Well, the kids and Peter’s career.

Diane: hum…Brian, can you get Mrs.Florrick the files?

Brian: sure!

Diane: I want you to think of me as a mentor, Alicia. It’s the closest thing we have to an old boys’ network in this town.

[Diane’s office]

Diane: women helping women, ok?

Alicia: ok.

Diane: when I was starting out, I got one great piece of advice. Men can be lazy, women can’t. And I think that goes double for you. Not only, you’re coming back to the workplace fairly late, but you’ve some very prominent baggage. But, hey, she can do it, so can you!

(Brian enters in the office)

Diane: thanks Brian! Like many law firms, we donate 5% of billable hours to pro bono. Sadly, I’m long past my quota on this one: Jennifer Lewis, 26 years old, taught second grade. Accused of killing her ex-husband. Prosecution thought it was a slam dunk 45 years, but the jury came back last week, deadlocked. 6 jurors voted to convict, 6 not; I’m not even sure why the State Attorney is re-trying except he wants…Justice! He wants to prove himself! So, stick with my strategy from the first trial. The police focused on Jennifer so early in the investigation, they never even looked for the carjacker. Deadlock a jury a second time, they’ll never re-try a third, ok? Ok, our investigator can get you up to speed for the bail hearing at 3. Cormac, I’m ready!

Alicia: the hearing’s today?

Diane: well, we could delay, but that would leave Jennifer incarcerated for another month. Don’t worry, you’ll be fine! The ASA’s not going to argue against a recognizance release. Let’s go, meeting at 10.30.

(Diane leaves and Alicia follows)

[In the hall, Alicia hears the TV from Brian’s office. It’s the speech of Peter]

Sound from the TV: But I do admit to a failure of judgment in my private dealings with these women.

Brian: sorry.

Sound from the TV: …mine and mine alone. No public funds were ever utilized. The recent news…

(Alicia leaves)

[In the hall of the offices]

Cary: hey, let me help.

Alicia: no, I’m fine

Cary: I’m heading that way. I’m Cary, the other new associate.

Alicia: oh right, Alicia.

Cary: yeah, look, I know we should be hate each other’s throats, but I just wanna say I really respect what you’re doing here. Raising a family and then, jumping back into this. My mum, she’s thinking of doing the same thing.

Alicia: great

Cary: yeah. So, you’re on the pro bono, right?

Alicia: humhum

Cary: yeah, that’s great! I interned last summer at the Innocence Project. My dad’s best friend is Barry Scheck and it was just amazing: helping people. Here, they got me on the Sheffrin-Marks. I’m sure it will be challenging, but at the end of the day, what have you really done? Saved a corporation of few billion dollars?

Alicia: you wanna trade?

Cary: I would, but I guess they have other plans, so…

(An assistant arrives in the hall with some field)

An assistant: I’m almost done, Cary. The last one is on your desk.

Cary: thank you

The assistant: Hi, Mrs. Florrick.

Cary: looks like we share an assistant, so tell me when I’m hogging her, ok? And let the best men win!

Alicia: excuse me?

Cary: let the…nothing! It’s nothing. I…It’s nothing!

[In Alicia’s office]

Alicia: oops…

(There is someone in her office)

Kalinda: don’t worry. It’s yours!

Alicia: oh!

Kalinda: Kalinda Sharma. I’m the in-house.

Alicia: oh, the investigator.

Kalinda: you’re Peter Florrick’s wife.

Alicia: that’s right!

Kalinda: I worked with him at the State’s attorney’s office three years. He fired me.

Alicia: ok.

Kalinda: so what do you know?

Alicia: the client is a second-grade school teacher, Jennifer

Kalinda: Lewis

Alicia: arrested for killing her ex-husband.

Kalinda: making it look like a botched carjacking. Gunshot residue was found on Jennifer’s face and hands. (They walked outside the office) That’s why the cops started to think it was a murder disguised as a carjacking. According to them, Jennifer shot her ex-husband and wiped down the gun

Alicia: and the motive?

Kalinda: he remarried and wanted custody of the 3 years-old. Witnesses saw them arguing a week before the murder.

(In an elevator – Alicia’s phone rings)

Rings: hey, mom, pick up the phone. Hey, mom, pick up the phone.

Alicia: sorry, it’s my daughter.

(On the phone)

Alicia: hi, Grace.

Grace: hey, mom. I want to ask you a question, but I don’t want you to freak out, ok?

Alicia: oh, oh

Grace: forget it! I’ll ask Zach

Alicia: no, no! What?

(See Grace on the phone)

Grace: all right, well, some girl said that slept with a hooker my age. And I just…

(Alicia is in the hall at the Court)

Alicia: what?

A guardian: Madam, you’ll have to turn that off.

Grace: they were playing the tape in the computer lab, and some girls said her dad’s a cop and he said one of the hookers was a teenager.

Alicia: ok, first of all, they were all over 20 and second, where is the teacher?

Grace: it’s no big deal, mom. Look I’ve got homework. I’ll talk to you later.

(Alicia arrives in front of the door)

Kalinda: what?

Alicia: last time, I was in court was 13 years ago.

Kalinda: wow, I was 12.

Alicia: thanks!

[In the court]

A voice: the judge reaches into his pocket, pulls out a check, handing it to the plaintiff. I’m returning 5 grand and we’re going to decide this. It’s Florrick’s wife. Alicia? My god. Matan, from the department Christmas party. You’re at Stern, Lockhart & Gardner?

Alicia: yeah, first day.

Matan: oh, this is Sandra Pai. She’s new since Peter. How is he doing by the way?

Alicia: Peter? Fine!

Matan: Say hello for me, will you? Look at all this. You’re gonna to bury us. I don’t know how you do it, Alicia. I’d be huddled up in a ball somewhere. Well, back to work.

(The judge arrives)

Matan: good luck.

(Jennifer, the client, arrives)

Jennifer: where’s Diane?

Alicia: Diane asks me to step in for her. Jennifer, I’m Alicia Florrick. I’m one of the other layers with the firm.

Jennifer: Step in? For how long?

Alicia: for the retrial

Jennifer: Oh my god!

A voice: all right, man. The Criminal Court of Cook County is now in session, the honorable judge Richard Cuesta presiding.

The judge: be seated! Ok, let’s hear it!

Alicia: your honor, I just…

Matan: Your Honor, just to refresh your memory, the accused was deemed a flight risk due to an earlier custody hearing in which she threatened to run off with her daughter.

The judge: and yet just last week a jury deadlocked on these murder charges six to six, Mr.Brody. Now, I know our new state’s attorney wants to look tough, but why are you fighting this?

Alicia: Your Honor, I just wanted to…

Matan: The people are prepared to retry this case right now, your Honor. If Mrs.Florrick is so intent on getting her client out, why doesn’t she agree to a speedy trial?

The judge: Mrs. Florrick?

Alicia: Yes, your Honor.

The judge: the wife of the esteem Peter Florrick? You husband and I never quite saw eye to eye, madam.

Alicia: your Honor

The judge: Mrs.Florrick, don’t talk! But if the prosecution thinks that this will in some way prejudice me against your client, he is sorely mistaken. Nice try, Matan. So Mrs. Lewis is granted pretrial release with an electronic monitoring. She is restricted to temporary housing attorney’s offices, and transit in between. And given that this is rerun, I’ll set the trial date for the 25th. Now, are we all happy? Good!

Jennifer: Thank you!

Alicia: sure.

(Lockhart’s office – meeting between Jennifer, Alicia and Kalinda)

Jennifer: We had a nice time. Michael talked about missing his daughter; the life we had together.  We were driving home and uh… We got a flat. He was getting out to fix it, and I saw…a red pickup truck. A man came up to Michael. I didn’t see the gun until

(Flashbacks of the moment – we see Jennifer screaming)

Jennifer: Michael!

(In the office)

Jennifer: And I saw Michael’s face. It was, um…

Alicia: do you need to take a break?

Jennifer: no, just…if there is some water.

Alicia: sure

(Alicia leaves – Kalinda and Jennifer stay in the office)

(Alicia speaks to her assistant)

Alicia: Sonia, we need some water in here.

Sonia: It’s going to be about 5 minutes, but then I’ve got to do in his depot upstairs.

Alicia: ok, uh, tell me when you’re done.

(In the office with Kalinda & Jennifer)

Kalinda: you stay this man ran to a red pickup truck here, and took off in this direction across the parking lot. There is a surveillance camera here. And the prosecution played it to make you look like a liar.

Jennifer: I’m not lying

(Alicia is coming)

Kalinda: but there is no truck on the tape, and that’s why you’re facing retrial how and not an acquittal.

Alicia: I think what Kalinda is trying to say, Jennifer is, is it possible that you were mistaken and that the car went this way…not that way? Is that your daughter?

Jennifer: they won’t let me see her. Michael’s parents have custody. What am I gonna do?

Alicia: you’re gonna take one day at a time. We got your housing. You’re going to go there, take a shower, take a nap. Don’t turn on the TV. You like reading? I’m going to get you some books. Fiction is best. You won’t feel like it, but put on nice clothes and makeup. Force yourself to. Not for court, for you. Is the superficial things that matter most right now.

Jennifer: does it ever get easier?

Alicia: no! But you do get better at it.

(In front of the elevator – discussion between Alicia and Kalinda)

Alicia: what?

Kalinda: you identify with too many clients, you burn out!

Alicia: why don’t you tell me when I do something right, ok?

Kalinda: sure. You go and interview the jurors and I’ll try to figure out how a surveillance camera can lie.

[In a hospital]

(Alicia is asking some questions to a woman, one member of the jury)

A woman: That’s right. I was the jury foreman.

Alicia: and you don’t mind answering a few questions for us, doctor? It helps us refine the case for the retrial.

A woman: no problem. I don’t think you’ll need much refining. Your case was very strong, very logical. In fact, I’m not even sure the other side went to trial. I voted for conviction right from the start.

Alicia: Good. You mean acquittal?

A woman: no, conviction.

Alicia: but I’m with the defense.

A woman: oh.

(The woman leaves)

[In a school]

(Alicia is talking to a man, one member of the jury)

The man: She was lying about the pickup truck. She had the gunshot residue on her hands.

Alicia: Can I ask you how many voted for conviction from the start, sir?

The man: eleven

Alicia: What?

The men: there was only one holdout: Juror number 9. We argued with her for 3 days.

Alicia: but the judge polled the jury and they deadlocked 6 to 6.

The men: Yes, well, the judge would only declare us deadlocked if we were evenly split. So some of us agreed to change our vote to not guilty just to get out of there! If it hadn’t been for juror number 9, we would have convicted. She didn’t convince us. She exhausted us.

[In a house]

(Alicia is speaking to Mrs. Duretsky, juror number 9)

Alicia: No tea for me, Mrs. Duretsky.

Mrs.Duretsky: Suit yourself.

Alicia: so the other jurors said you were a holdout. Is that correct?

Mrs.Duretsky: mm-hmm. They all thought they were so much smarter than me. My vote counted just as much as theirs.

Alicia: uh-uh. What exactly in the defense’s case convinced you?

Mrs.Duretsky: well, the whole thing, really. I tend to look at a person and size them up pretty quickly. That lady, I liked her.

Alicia: the defendant, Jennifer?

Mrs.Duretsky: no, that lawyer lady. She never puts on airs. I like that!

Alicia: just so I’m clear: the defense expert argued that the gunshot residue on Jennifer’s hands came from the struggle. Is that why you held out?

Mrs.Duretsky: Oh, I don’t know about that! I just tend to get a feeling. Don’t I, Cyrus!

[In Alicia’s car]

(The phone rings – conversation between Alicia and Jackie)

Alicia: Hi, Jackie. What’s wrong?

Jackie<%

Kikavu ?

Au total, 35 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Mathry02 
04.07.2019 vers 17h

boudou64 
27.06.2019 vers 19h

Jamie08 
13.03.2019 vers 19h

vnspl 
31.01.2019 vers 23h

JeNetflix 
12.05.2018 vers 12h

Profilage 
25.04.2018 vers 21h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Calendrier / photo du mois

Calendrier / photo du mois
Le nouveau calendrier d'Octobre est arrivé !  Cush Jumbo (Lucca dans The Good Fight) est à...

Christine Baranski dans la série The Gilded Age

Christine Baranski dans la série The Gilded Age
Christine Baranski serait interessée par une nouvelle série de Julian Fellowes, créateur de Dowton...

Rose Leslie arrête The Good Fight

Rose Leslie arrête The Good Fight
Rose Leslie ne reviendra pas dans la saison 4 de The Good Fight. Cette semaine au Comic-Con de San...

Recrutement

Recrutement
Depuis 4 ans en tant qu'AP du quartier, j'ai décidé de quitter mon poste pour vaguer vers d'autres...

Nouveau design

Nouveau design
Il était temps, voici un nouveau design pour le quartier qui met en avant les deux séries du...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoRooms

juju93, 16.10.2019 à 22:14

3ème catégorie des L d'or de The L Word : le personnage masculin (oui masculin vous avez bien lu) qui aurait mérité d'être + approfondi.

Locksley, Avant-hier à 15:33

L'interview de bloom74, HypnoVIP, est publiée à l'Accueil ! Bonne lecture et bon après-midi !

sabby, Avant-hier à 21:05

Hello bonsoir ! Un nouveau survivor vous attend sur S.W.A.T Bonne soirée à tous !!

Misty, Hier à 15:54

Le quartier Dark Angel vous propose un sondage drôle et décalé... sans avoir besoin de connaître la série en plus

langedu74, Hier à 18:35

HypnoClap : il reste 4 chapeaux disponibles pour tenter de gagner Un bonbon ou une Cards ! Et toujours les jeux d'Halloween

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site